Communiqué de Philippe Ranc

Ensemble et unis pour Lamastre

Communiqué de Philippe Ranc

Mise à jour du communiqué le 02/04/20

J’ai eu confirmation par les services de la mairie, ce 31 mars, que le maire de Lamastre n’avait pas demandé de dérogation à la préfecture pour la réouverture des marchés du mardi et samedi matin . A noter que 51 marchés ont été rouverts en Ardèche sur demande des maires des villages et villes concernés et après accord du Préfet !

 En cette période difficile, les producteurs locaux ont beaucoup de mal à écouler leur marchandise, notre secteur agricole offre pourtant une grande diversité et une qualité exceptionnelle de produits locaux.

 Aussi, dans le respect des mesures d’hygiène et de précautions exigées en cette période de confinement afin de ne faire prendre aucun risque, tant aux consommateurs qu’aux producteurs , il est indispensable que le marché des producteurs revoit le jour très rapidement à Lamastre. 

 Le maire doit absolument présenter une demande de dérogation dans les plus brefs délais. 

 Je demande donc une démarche rapide, motivée et volontariste de sa part auprès de la Préfecture ».

Petite mise au point sur la suppression des marchés locaux par l’État

Lundi 16 Mars , Macron fait une annonce coup de poing,  »la France est en guerre ».

Il parle de changement radical de nos habitudes, confinement ,tout mettre en œuvre pour se protéger et protéger les autres !

A Lamastre le lendemain, Mardi 17 jour de marché, marché presque normal pour les consommateurs habitués au marché, si ce n’est qu’il y a beaucoup moins de forains.

Le Samedi 21 Mars, encore un marché presque normal pour les habitués, aucune mesure de précaution spécifique, si ce n’est les producteurs qui essaient de rassurer et protéger leurs fidèles clients!

L’État, voyant que sur beaucoup de marchés de France, les principes de précautions ne sont pas respectés, décide d’interdire les marchés ouverts, sauf dérogation accordée par les préfets sur demande des Maires .

Le 23 Mars, Mme la Préfet de l’Ardèche accorde des dérogations pour 22 marchés sur son territoire.

Le 27 Mars, une note de la Préfecture accorde de nouvelles dérogations portant ainsi à 50 le nombre de marchés autorisés sur le Département.

Le marché n’a pas eu de dérogation.

Quid de Lamastre ?

Notre Maire profite de ces moments pour communiquer et se positionner en bon sauveur des paysans, mais ne prend aucune initiative concrète pour appuyer sa demande de dérogations et sauvegarder ainsi la tenue de nos marchés.

Pour pallier ce manque de réactivité et dans un but constructif, avec le soutien de nombreux producteurs et consommateurs concernés, nous sommes en train de réfléchir à la ré-ouverture d’un marché tenu dans le respect des normes d’hygiène et des gestes barrières indiqués par le gouvernement.

Nous espérons que la municipalité prendra ses responsabilités pour maintenir et consolider l’économie locale en ces temps difficiles, tout comme le font les producteurs et consom’acteurs.

Nous espérons donc la remise en route du marché dans les plus brefs délais afin d’apporter aux paysans et consommateurs locaux une réponse à nos besoins légitimes.

Communiqué de Philippe Ranc, élu Municipal de Lamastre